La Ville de Bois-des-Filion adopte son budget 2016

Bois-des-Filion, vendredi le 18 décembre 2015 - Le conseil de la Ville de Bois-des-Filion a adopté ce jeudi 17 décembre le budget de l’année 2016, ainsi que le programme de dépenses en immobilisations et le règlement de taxation s’y rapportant. Il s’agit du 22e budget de l’administration Larocque.

Faits saillants :

  • Entrée en vigueur du nouveau rôle triennal d’évaluation (2016-2018)
  • Augmentation des revenus de 5,7% par rapport à 2015
  • Baisse des taux de taxe à l’évaluation
  • Gel ou ajustement des tarifs
  • Compte de taxes résidentiel moyen en hausse de 1,9%, inférieur au taux d’inflation estimé pour 2016

Nouveau rôle d’évaluation dès le 1er janvier 2016

La valeur des propriétés à Bois-des-Filion a fait l’objet d’une mise à jour complète qui sera en vigueur pour une période de 3 ans, conformément à la loi. Ce nouveau rôle d’évaluation, préparé par des évaluateurs professionnels indépendants, fait état d’une hausse moyenne de la valeur de 8,5% pour l’ensemble des unités d’évaluation (résidentiel, commercial, industriel, terrains). Les propriétés résidentielles connaissent une augmentation de leur valeur de 8,3% par rapport à l’ancien rôle, un chiffre semblable pour les industries (7,4%), les commerces (9,6%) et les multi logements (8,4%). Ce sont les terrains vagues desservis (prêts à construire) qui affichent la plus forte variation avec 16,8%. Cette situation témoigne de la vigueur du marché à Bois-des-Filion et dans la couronne nord en général.

Baisse des taux de taxes pour s’ajuster au nouveau rôle

La Ville a réajusté à la baisse l’ensemble des taux de taxation basés sur la valeur des propriétés, pour tenir compte de l’augmentation importante des valeurs. Certaines propriétés connaîtront en conséquence une baisse de leur compte de taxes, d’autres connaîtront une hausse et d’autres ne verront pas de différence. Pour la propriété unifamiliale, dont la valeur moyenne est passée de 235 000$ à 254 511$ (8,3% d’augmentation), le total des taxes selon l’évaluation variera en moyenne de 1,4%.

Gel ou ajustement des tarifs selon le coût réel

Comme à chaque année, la Ville procède au réajustement des tarifs selon le coût réel des activités tarifées. La plupart des tarifs demeurent inchangés, et quelques-uns connaissent une légère hausse. Les tarifs qui augmentent sont ceux relatifs à l’assainissement des eaux usées et à la protection de l’environnement. Une somme supplémentaire de 5$ par logement sera aussi prélevée pour le fonds d’infrastructure. Des ajustements tarifaires sont aussi prévus pour les multi logements, les commerces et les industries.

Compte de taxes résidentiel moyen en légère hausse

Pour une propriété résidentielle unifamiliale moyenne, le compte de taxes (tarifs et taxation selon la valeur) variera de 1,9% par rapport à 2015. Cette variation sera aussi de 1,9% en moyenne pour les commerces et de 2% en moyenne pour les industries et les édifices de plus de 6 logements. Le taux d’inflation (variation de l’IPC) estimé pour 2016 pour la région métropolitaine de Montréal est de 2,3% selon le Conference Board du Canada, soit un taux qui sera supérieur à la variation annoncée du compte de taxes.

Un budget en croissance

Les revenus augmenteront de 5,7% en 2016 grâce aux nouvelles constructions domiciliaires prévues, à l’augmentation de certains transferts, aux revenus provenant des services offerts par la Ville à d’autres organismes et aux revenus d’intérêt sur les placements. Les charges (dépenses) connaîtront une hausse modérée de 1,6%. La Ville prévoit consacrer 1,4 M$ au remboursement de sa dette, tandis qu’elle augmentera le versement annuel au fonds d’infrastructures mis en place il y a 2 ans. Ce fonds constitue une réserve pour les futurs projets d’infrastructures, soit une épargne collective en vue de réaliser des projets de construction ou de réfection d’infrastructures municipales dans l’avenir.

Une gestion rigoureuse et serrée des dépenses

Le conseil de la Ville de Bois-des-Filion est fier d’avoir réussi à déposer un budget équilibré et sans mauvaise surprise pour les contribuables, compte tenu de la situation imposée par le nouveau Pacte fiscal du gouvernement du Québec, qui rend permanent une coupure de 300 M$ par année pour les 4 prochaines années. On se rappellera que cette coupure avait signifié pour Bois-des-Filion une baisse de revenus de près de 200 000$ en 2015 et que ce manque à gagner est toujours en vigueur aujourd’hui. La Ville aura pu amortir l’impact de cette baisse de revenus en resserrant au maximum ses dépenses et en reportant certains projets.

«Nous sommes conscients de l’importance de gérer les finances municipales en respect avec la capacité de payer des contribuables et en nous inspirant des meilleures pratiques en matière de gestion publique. Ce 22e budget de l’administration Larocque répond à nos objectifs de rigueur et reflète notre volonté de maintenir et d’améliorer la qualité de vie à Bois-des-Filion sans imposer de charges fiscales au-delà de l’inflation», de conclure le maire Paul Larocque.